« Armide » fut le second opéra intégralement français de Glück. Cinq ouvrages lyriques conçus par le célèbre Bavarois menèrent à bien la réforme de l’Opéra, tant français qu’italien. Gluck souhaitait abolir les codes de l’opera seria ou alternent minutieusement récitatifs et arias. Il visait aussi à refonder la tragédie lyrique issue de Lully. Les arias devraient dorénavant enchaîner une pluralité de sentiments, créant ainsi une versatilité inconnue jusqu’alors dans le déroulement d’une composition vocale. Wagner se profile… Pour son « Armide », Gluck eut l’audace de composer sur les vers de Philippe Quinault conçus pour l’ultime tragédie lyrique de Lully donnée en 1686 et considérée comme son chef-d’œuvre. Créé en septembre 1777 à Paris, l’« Armide » de Gluck fut un succès. Ses 5 opéras français engendrèrent la fameuse Querelle entre gluckistes et piccinistes… Entendons entre conservateurs et progressistes !...

Artistes :
Kathouna Gadelia : Soliste lyrique
Tomasz Kumiega : Soliste lyrique
Olivier Baert : mise en scène

Vendredi 3 décembre à 19h, au CRR, entrée libre.
Réservation : 03 26 35 61 35
 

Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Suivez-nous

Destination Reims

Destination Reims

Facebook

Instagram