Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Avec sa voix androgyne claire comme un cristal, Valer Sabadus se classe déjà parmi les meilleurs contre-ténors du monde. Valer Sabadus démarrera la saison 2018/19 avec un concert de cantates au festival Bach de Köthen. La sortie de son nouveau CD « Caro Gemello » (prévue en France le 14 septembre et en Allemagne le 12 octobre 2018 sous le label SONY Classical), de grandes tournées de concerts et un portrait avec quatre concerts que lui consacrera la Philharmonie de Cologne seront les temps forts de l’activité du contreténor au cours des prochains mois. Dans le domaine lyrique, Valer Sabadus incarnera le rôle-titre à partir du 17 janvier dans la reprise du « Xerxès » de Haendel à l’Opéra allemand du Rhin.

A l’automne 2018, il effectuera plusieurs tournées européennes avec des programmes différents : avec L’Arpeggiata et le programme « Handel goes wild », il se produira notamment au Festspielhaus de Baden-Baden, à la Philharmonie de Cologne, au Festival de musique ancienne à Utrecht, au KKL de Lucerne et à l’Auditorium de Lyon. Après la sortie du CD « Caro Gemello », il partira en tournée avec ce programme et l’ensemble Concerto Köln entre autres à Ambronay, Neuss, Cologne et Kassel ainsi qu’en février 2019 à Duisburg et Versailles. Une tournée au Japon succèdera avec le même programme. Au Heidelberger Frühling, il présentera le 10 avril avec la formation classique Spark le programme « Closer to Paradise ». Il sera invité avec l’Accademia Bizantina et le programme « Marc Antonio e Cleopatra » à Cologne, Hambourg et Barcelone. Avec AKAMUS ; il présentera le programme « Empfindsamkeit – Arien für Carestini & Salimbeni » au cours d’une tournée en juin. Il se produira notamment au Festival de Ludwigsburg, au Festival Haendel de Halle et au Prinzregententheater de Munich.

Valer Sabadus s’est fait connaître du public international en 2012 pour sa remarquable interprétation de Semira dans l’opéra de Leonardo Vinci « Artaserse » aux opéras de Nancy, Lausanne et Cologne, au Theater an der Wien, au Théâtre des Champs-Elysées, à l’Opéra Royal de Versailles et au Concertgebouw d’Amsterdam. La production est sortie aussi en CD et DVD et a obtenu de nombreux prix. La même année, il s’est vu attribuer le prix de la Critique allemande du disque pour son CD soliste « Hasse Reloaded » (OehmsClassics). Il a également remporté un grand succès international dans le rôle de Menelao dans l’opéra redécouvert de Francesco Cavalli « Elena » au Festival d’Aix-en-Provence.

La production est sortie en DVD. En 2013, il a fait un début triomphant dans le rôle-titre de « Xerxès » de Haendel au Deutsche Oper am Rhein dans la mise en scène de Stefan Herheim.

En 2015 et 2016, il a donné un brillant Thésée dans le rôle-titre au Festival Haendel de Karlsruhe pour lequel il a recueilli des critiques enthousiastes. Il a célébré un excellent début en septembre 2015 en chantant pour la première fois au Theater an der Wien dans le rôle de l’empereur Néron dans « Le couronnement de Poppée » de Monteverdi.

En 2016 et 2017, Valer Sabadus s’était consacré à des compositions de Francesco Cavalli, un élève de Monteverdi, et avait célébré dans son opéra baroque « Eliogabalo », dans le rôle de Giuliano, et dans le rôle-titre du « Giasone » ses débuts à l’Opéra national de Paris, au Grand Théâtre de Genève et à l’Opéra national néerlandais à Amsterdam. En janvier 2018, il a interprété à plusieurs reprises à l’Opéra National de Paris le rôle de l’ange dans la mise en scène de Claus Guth de l’oratorio de Haendel « Jephtha ».