Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Le contre-ténor polonais Jakub Józef Orliński s’est forgé la réputation d’un chanteur à la beauté vocale frappante et à la présence scénique audacieuse. Cet automne voit la parution chez Erato/Warner Classics de son très attendu premier enregistrement, Anima Sacra, un récital d’arias sacrées du 18ème siècle redécouvertes, avec l’ensemble baroque Il Pomo d’Oro dirigé par Maxim Emelyanychev.
 
La carrière de Jakub Józef Orliński a progressé rapidement suite aux prix qu’il a remportés dans d’importants concours des deux côtés de l’Océan Atlantique, dont le Metropolitan Opera National Council en 2016 et le Concours interna- tional de chant Marcella Sembrich en 2015. Durant l’été 2017, il a été propulsé sur la scène internationale grâce à sa poignante interprétation de « Vedrò con mio diletto » de Vivaldi sur France Musique, qui a très vite obtenu plus de deux millions de vues sur Internet.
Parmi les points forts de la saison 2018/19, citons une tournée internationale avec Il Pomo d’Oro à l’occasion de la sortie de son premier album, ainsi que des débuts en concert au Carnegie Hall de New York avec des membres du New York Baroque Incorporated. Il donne un récital à la Fundacío Vicotria de los Ángeles de Barcelone ainsi que des concerts en Pennsylvanie et en Louisiane. Il débute avec le Philharmonique de Varsovie dans Le Messie de Haendel et au Festival Bach de Montréal dans un programme d’airs de Bach, Haendel et Vivaldi. A l’opéra, il fait ses débuts au Festival de Glyndebourne dans le rôle d’Eustazio dans Rinaldo de Haendel et il retourne à l’Opéra de Francfort pour reprendre son interprétation dynamique du rôle-titre dans la même œuvre. Il est de retour à Francfort dans le rôle d’Unulfo dans Rodelinda, qui marque également ses débuts à l’Opéra de Lille sous la direction d’Emmanuelle Haïm.
 
La saison 2017/18 a compris des récitals très applaudis au Wigmore Hall, au Festival de Lacoste de Pierre Cardin, au Festival de musique de chambre de Saint-Paul-de-Vence et au Festival Nits de Clássica de Girone, en Espagne. Il a fait ses débuts à l’Opéra de Francfort et dans le rôle-titre de Rinaldo de Haendel, ainsi qu’au Festival d’Aix-en-Provence dans le rôle d’Orimeno dans Erismena de Cavalli, qu’il a par la suite interprété en tournée au Château de Versailles et au Festival de Saint-Denis. Il a participé à une tournée de Rinaldo avec The English Concert sous la baguette de Harry Bicket, il a fait ses débuts dans la série Music of the Baroque à Chicago avec un programme d’extraits de Vivaldi dirigés par Jane Glover et il a rejoint la Capella Cracoviensis pour Samson de Haendel.
On a pu entendre Jakub Józef Orliński au Carnegie Hall dans Le Messie de Haendel avec Musica Sacra et l’Oratorio Society of New York, une œuvre qu’il a également interprétée pour ses débuts avec l’Orchestre symphonique de Houston et le Portland Baroque Orchestra. Il a participé au Festival Haendel de Karlsruhe pour le Nisi Dominus de Vivaldi et des extraits du Dixit Dominus de Haendel. Encore étudiant à la Juilliard Scholl de New York, il a interprété les rôles du Réfugié dans Flight de Jonthan Dove et Ottone dans Agrippina de Haendel conjointement avec le Festival La Serenissima : Musiques et arts de la République de Venise organisé par le Carnegie Hall.
 
Jakub Józef Orliński a triomphé dans de nombreux concours internationaux, remportant le Premier prix au Concours Lyndon Woodside Oratorio-Solo de l’Oratorio Society of New York en 2016, le Second prix du Concours international de chant Stanislaw Moniuszko, le Premier et le Second Concours international de musique vocale ancienne en Pologne, où il a reçu une Mention spéciale et le Prix spécial, le Premier prix du Concours de chant Rudolf Petrák en Slovaquie, la troisième place du Concours de chant Debut d’Igersheim (Allemagne), une Mention spéciale lors du huitième Concours annuel Mazovian Golden Voices en Pologne, ainsi que la troisième place au Grand Prix de l’Opéra de Bucarest (Roumanie).
 
Tout en obtenant son diplôme d’interprétation vocale avec Anna Radziejwska à l’Université de musique Frédéric Chopin de Varsovie, il a participé au prestigieux programme de jeunes artistes Opera Academy au Teatr Wielki-Opera Narodowa, où il a étudié avec Eytan Pessen et Matthias Rexroth. Il est diplômé de la Juilliard School après y avoir étudié avec Edith Wiens.
À ses heures perdues, Jakub Józef Orliński pratique le break dance, en plus d’autres styles de danse. Ses réalisations dans ce domaine comprennent, entre autres, des prix dans de nombreux concours de danse : quatrième place au Concours Red Bull BC One Poland Cypher, deuxième place au Stylish Strike – Top Rock Contest et deuxième place au Concours The Style Control. Il a également figuré sur une publicité pour la marque de vêtements CROPP, ainsi qu’en tant que danseur, mannequin et acrobate lors de campagnes pour Levi’s, Nike, Turbokolor, Samsung, Mercedes-Benz, MAC Cosmetics, Danon et Algida.
 
Jakub Józef Orliński est un artiste exclusif Erato/Warner Classics.

Les événements

  • Concert n°2 du 19/06/2019 à 20h00

Les médias