Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Adresse

38 rue de Bétheny - Reims

Bus

Ligne(s) : 7, 8, 10, 11, Nuit 7
Arrêt(s) bus : Gosset, Bel Air, Sebastopol

Localisation

Histoire du lieu

 
C’est en 1869, que fut fondée la Maison de Reims des Petites Sœurs des Pauvres, sur la Paroisse Saint-Maurice, au n° 93 de la Rue Neuve.
 
Le 18 Janvier 1869 les premières Petites Sœurs, au nombre de cinq, arrivaient en gare de Reims, apportant pour toute richesse, outre quelques vêtements personnels, une statue de la Sainte Vierge et une de Saint Joseph. Elles furent reçues en gare de Reims par Mme de BEAUFORT qui les fit dîner à sa table.
Le lendemain, elles assistèrent à la messe à Saint Maurice et prirent contact avec les personnalités civiles et religieuses. Ce même jour, elles reçurent la première indigente, et, en quinze jours, seize vieillards furent admis dans leur maison.
 
En novembre 1869, quarante huit vieillards, vingt six hommes et vingt deux femmes, étaient hébergées.
 
Lors de l’arrivée des Allemands à Reims, le 4 Septembre 1870, la maison fut occupée par onze soldats et des chevaux ; mais au bout de quelques jours, à cause de leurs vieillards pour lesquels la maison était déjà trop petite, les sœurs obtinrent des autorités allemandes le départ des militaires.
 
En 1872, fut acheté rue de Bétheny, à la famille LHOTELAIN le terrain sur lequel s’élève la maison actuelle. La construction fut édifiée les années suivantes. Les Petites Sœurs et leurs pensionnaires quittèrent la Paroisse Saint Maurice en 1875, pour s’installer dans leur nouvelle maison, partiellement édifiée.
 
Pendant la guerre de 1914, la maison qui était à faible distance des lignes françaises, dut être évacuée par les vieillards et les sœurs et fut presque entièrement détruite. C’est dans ses ruines que se fonda, en 1920, la Paroisse Sainte Jeanne d’Arc. Les Petites Sœurs revinrent à Reims en 1922 ; la reconstruction de la maison dura jusqu’en 1934 ; les bâtiments achevés purent enfin s’ouvrir à deux cent cinquante personnes âgées.
 
Le 17 mai 1940, vieillards et Petites Sœurs furent évacués à Saint-Brieuc. Six Petites Sœurs revinrent à Reims peu après.
 
Au cours du bombardement de la nuit du 21 au 22 Juin 1944, la maison ne fut heureusement que légèrement touchée ; mais étant trop près de la voie ferrée, d’autres bombardements étant à craindre, les quatre-vingt personnes âgées et les cinq Petites Sœurs furent transférées dans les locaux du Petit Séminaire.
 
Cette construction, plus que centenaire, devenue vétuste et inadaptée aux exigences actuelles en matière d’hébergement a été restructurée entièrement entre 1992 et 2000. Elle offre désormais aux Résidents des locaux confortables et fonctionnels.
 
Pour accueillir, soigner et apporter aux résidents des services de qualité dans un environnement familial et chaleureux, environ trente neuf personnes travaillent dans l’Etablissement en tant que personnel salarié. Une soixantaine de bénévoles participent également à la vie de « MA MAISON ».
 
Une communauté d’une quinzaine de Petites Sœurs des Pauvres vit dans l’Etablissement et apporte aux soixante deux Résidents une présence permanente et un accompagnement spirituel à ceux qui le souhaitent. La direction de l’Etablissement est assurée par la Mère Supérieure et son Conseil composé de Petites Sœurs. Les services sont aussi dirigés et animés par des Petites Sœurs.
 

Les événements

  • Archives 2012
  • Concert n°24 du 03/07/2012 à 16h00