Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Adresse

36, place du Forum - Reims

Bus

Ligne(s) : Citadine 1 et 2
Arrêt(s) bus : Forum

Tramway

Ligne(s) : A-B
Arrêt(s) tramwway : Langlet

Localisation

Histoire du lieu

Le Musée-Hôtel Le Vergeur est l’un des plus anciens bâtiments civils de Reims. Son histoire remonte au XIIIe siècle, époque à laquelle un propriétaire anonyme fait éleverla Salle Gothique.Salle d’apparat et vraisemblablement de commerce, elle est aujourd’hui le dernier témoin de cette période.
 
Au XVe siècle, le propriétaire des lieux embellit encore cette salle en faisant réaliser un plafond sculpté polychrome d’une telle beauté qu’il fut cité au XIXe siècle par Viollet-le-Duc dans son ouvrage de référence, Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle.
 
L’Hôtel prend au XVIe siècle le nom de son propriétaire, Nicolas Le Vergeur, commerçant et grenetier du grenier à sel de Cormicy. C’est lui qui fait élever en 1522 la galerie Renaissance. Galerie de communication mais surtout d’apparat, elle est aussi le support d’un magnifique décor inspiré dela Renaissance florentine ; en témoignent les médaillons dans lesquels s’inscrivent des profils. Une frise en bas-relief courant sous la toiture présente cinq scènes de combat. La première d’entre elles est tout à fait remarquable car elle représente des Indiens d’Amérique.
Au cours des siècles, l’Hôtel passe en d’autres mains : plusieurs familles de notables rémois comme les Coquebert ou les Béguin de Savigny occupent les lieux. Dès 1822,la Veuve Clicquot Ponsardin en devient propriétaire et utilise les caves (qui s’étendent sur trois niveaux) pour entreposer ses bouteilles de champagne.
La Maisonde Champagne Couvert lui succèdera.
En 1910, le plafond de la Salle Gothique est convoité par des collectionneurs américains. Hugues Krafft décide alors d’acheter l’ensemble de l’Hôtel pour le conserver in situ. Il sera malheureusement victime des bombardements lors de la Première Guerre mondiale.
 
À 65 ans passés, Hugues Krafft décide de relever l’Hôtel Le Vergeur de ses cendres. Il se lance dans une restauration admirable, à travers laquelle il révèle son talent pour la composition.
Ce talent s’exprime également dans l’aménagement des jardins. Hugues Krafft y a introduit des portails d’hôtels particuliers ou d’institutions religieuses achetés avant la guerre ou sauvés des décombres. Les plans conservés au Musée témoignent d’une grande recherche esthétique dans la création des jardins, conçus comme un prologue ou un prolongement extérieur du Musée. Ces façades sont aujourd’hui, toutes classées au titre des Monuments Historiques.
Non seulement Hugues Krafft redonna vie à la demeure mais il l’enrichit d’une unité et d’une cohérence nouvelles.


D'après : www.museelevergeur.com

Les événements

  • Archives 2013
  • Concert n°30 du 01/07/2013 à 16h30
  • Concert n°29 du 01/07/2013 à 14h30

Les médias