Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Adresse

Rue de Saint-Léonard - 51500 Taissy

Bus

Ligne(s) : 16
Arrêt(s) bus : TAISSY MAIRIE

Localisation

Histoire du lieu

Située au bord de la rivière, la Vesle, qui coule au nord du village, sa construction a été commencée au début du Xème siècle et son achèvement date du XIIème.
Passer sur son côte pour admirer le chevet à 5 pans, puis pour avoir une belle vue de l’église faire quelques pas versla Vesleen direction de saint Léonard.


La tradition rapporte que Jeanne d’Arc se s’y serait arrêtée lorsqu’elle est venue à Reims pour le sacre de Charles VII, ce qui n’est pas impossible. En effet, elle avait passé la nuit au château de Sept- Saulx, propriété de l’archevêque de Reims, et le chemin pour se rendre de ce lieu à Reims longeait d’avantage la rivière.


L’église a connu bien des guerres, la grande guerre n’a pas épargné ce bâtiment qui a du subir une restauration importante.


Lorsque l’on pénètre à l’intérieur de l’église, le chœur frappe par sa luminosité, atténuée par le bleu des vitraux. Les bas-côtés, éclairés par des fenêtres cintrées contribuent à cette impression de clarté. Au fond le chœur est éclairé par trois vitraux exécutés par le maitre verrier Gruber de Paris, d’après les dessins d’un champenois Roger Tourte.


L’autel provient d’une église de Reims, aujourd’hui disparue, Saint Hilare, détruite à la révolution. Il fut acheté, à cette époque, ainsi que sa grille de communion qui est classée. Cet autel est en forme de tombeau en marbre rouge et blanc ; il est surmonté d’un retable en bois de l’époque Louis XIII.


Dans les bas cotés deux petits autels. Celui de gauche possède une belle sculpture représentant le sacre de saint Rémi.


Le plafond qui couvre la nef est constitué de charpente d’un seul tenant recouverte d’un plancher conservant la teinte du bois.


Les cloches, au nombre de trois ont aussi leur histoire, la plus petite est une des plus anciennes de France, elle provient de l’église Saint Léonard totalement détruite en 1814 ; son timbre donne le mi de l’opéra. D’après sa forme, elle remonterait au XIII ou XIVème siècle. Elle est classée depuis 1905.


Le mobilier et le sol ont été changés à la fin du XXème siècle par une association de taissotins désireux de restaurer l’église « L’Abret » toujours existante : pose de dalles de pierre de Courville, nettoyages des murs et voutes, pose d’un tapis central de la manufacture de Sedan. La pose de nouveaux vitraux est envisagée.
 

Les événements

  • Archives 2016
  • Concert n°8 du 27/06/2016 à 16h00
  • Archives 2015
  • Concert n°33 du 29/06/2015 à 16h00
  • Archives 2013
  • Concert n°32 du 02/07/2013 à 16h00

Les médias