Ajouter au calendrier 2019-02-11 18:30:00 2019-02-11 20:30:00 Europe/Paris Conférence sur l'Histoire de la Musique Ludwig van Beethoven De Leonore à Fidelio, 4 ouvertures pour un opéra1805, 1806, 1814. Trois dates marquant les différentes mutations de l’opéra « Leonore » devenu en 1814 « Fidelio ». La 1ère, le 20 novembre 1805 à Vienne (12 jours avant Austerlitz !) est un échec. La raison ? La salle est pleine d’officiers français… Une ouverture magnifique, véritable poème symphonique introduit l’ouvrage. L’année suivante, le maître reconstruit « Leonore » en effectuant d’importantes modifications et une nouvelle ouverture, la fameuse « Leonore III », la plus accomplie de toutes. Bien plus tard, Beethoven reconsidère son œuvre et lui donne un autre titre qui correspond au pseudonyme de la belle et héroïque Leonore : « Fidelio ». Ayant compris que l’ouverture doit seulement introduire et non développer, le compositeur conçoit une 4ème ouverture, très concise, qui porte donc le nouveau patronyme… C’est elle que l’on entend dans l’opéra « Fidelio ». Mais nous en avons oublié une ? Certes ! La seconde, « Leonore II » écrite en 1807 et qui ne fut jamais utilisée. Toutes ont des motifs communs empruntés à l’opéra. Pour notre bonheur, quatre joyaux symphoniques parmi les chefs-d’œuvre de Beethoven.---------------------------- CONDITIONS Lieu : Le Cellier (4 bis rue de Mars) de 18h30 à 20h. Accueil du public dès 18h. Tarif : 7€ par conférence.    Exonération pour les jeunes de moins de 18 ans, les personnes en situation de handicap & les demandeurs d'emploi.    10 places gratuites pour les étudiants et 10 places gratuites pour les enseignants dans la limite des places disponibles.     Réservation conseillée. Billetterie : Opéra de Reims à partir du 7 septembre, du mardi au samedi de 14h30 à 18h30 & sur place les jours des conférences. 03 26 50 03 92 – billetterie@operadereims.com Le Cellier Flâneries Musicales de Reims

Les artistes

Programme

Ludwig van Beethoven
De Leonore à Fidelio, 4 ouvertures pour un opéra


1805, 1806, 1814. Trois dates marquant les différentes mutations de l’opéra « Leonore » devenu en 1814 « Fidelio ». La 1ère, le 20 novembre 1805 à Vienne (12 jours avant Austerlitz !) est un échec. La raison ? La salle est pleine d’officiers français… Une ouverture magnifique, véritable poème symphonique introduit l’ouvrage. L’année suivante, le maître reconstruit « Leonore » en effectuant d’importantes modifications et une nouvelle ouverture, la fameuse « Leonore III », la plus accomplie de toutes. Bien plus tard, Beethoven reconsidère son œuvre et lui donne un autre titre qui correspond au pseudonyme de la belle et héroïque Leonore : « Fidelio ». Ayant compris que l’ouverture doit seulement introduire et non développer, le compositeur conçoit une 4ème ouverture, très concise, qui porte donc le nouveau patronyme… C’est elle que l’on entend dans l’opéra « Fidelio ». Mais nous en avons oublié une ? Certes ! La seconde, « Leonore II » écrite en 1807 et qui ne fut jamais utilisée. Toutes ont des motifs communs empruntés à l’opéra.
Pour notre bonheur, quatre joyaux symphoniques parmi les chefs-d’œuvre de Beethoven.

----------------------------
CONDITIONS

Lieu : Le Cellier (4 bis rue de Mars) de 18h30 à 20h. Accueil du public dès 18h.
Tarif : 7€ par conférence.
   Exonération pour les jeunes de moins de 18 ans, les personnes en situation de handicap & les demandeurs d'emploi.
   10 places gratuites pour les étudiants et 10 places gratuites pour les enseignants dans la limite des places disponibles. 
   Réservation conseillée.

Billetterie : Opéra de Reims à partir du 7 septembre, du mardi au samedi de 14h30 à 18h30 & sur place les jours des conférences.
03 26 50 03 92 – billetterie@operadereims.com

Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email