Ajouter au calendrier 2018-03-12 18:30:00 2018-03-12 20:30:00 Europe/Paris Conférence sur l'Histoire de la Musique Igor Stravinsky « Petrouchka », ballet en 4 tableauxÉté 1910. Le succès de l’Oiseau de feu à peine retombé, Stravinsky s’offre des vacances... La Baule, la Suisse. C‘est à Lausanne qu’il envisage un concerto pour piano et orchestre où il imagine « un pantin subitement déchaîné (le piano) par des cascades d’arpèges diaboliques, qui exaspère la patience de l’orchestre ». Voilà ce qu’il raconte à Diaghilev venu lui rendre visite en Suisse. Lors d’une promenade, Stravinsky a la révélation du titre : Petrouchka. En fait, le fameux trio de la Commedia dell’arte... le couple et l’amant. En fin d’année au cours d’une virée en Russie, le compositeur, avec l’aide de Diaghilev, finalise son projet. Alexandre Benois dessinera décors et costumes et peaufinera le scénario ; Michel Fokine règlera la chorégraphie. La Première a lieu au Châtelet le 13 juin 1911. Pierre Monteux est au pupitre. Vaslav Nijinski incarne Pétrouchka. Folklores russe et français s’interpellent. Le succès est éclatant malgré les grincements de la critique... Mais un chef-d’œuvre du XXème siècle était né.CONDITIONS Lieu : Le Cellier (4 bis rue de Mars) de 18h30 à 20h. Accueil du public dès 18h. Tarif : 5€ par conférence.    Exonération pour les jeunes de moins de 18 ans et les personnes handicapées.    10 places gratuites pour les étudiants et 10 places gratuites pour les enseignants dans la limite des places disponibles. Réservation conseillée. Billetterie : Opéra de Reims à partir du 5 septembre, du mardi au samedi de 14h30 à 18h30 et sur place les jours des conférences. 03 26 50 03 92 – billetterie@operadereims.com Le Cellier Flâneries Musicales de Reims

Les artistes

Programme

Igor Stravinsky
« Petrouchka », ballet en 4 tableaux


Été 1910. Le succès de l’Oiseau de feu à peine retombé, Stravinsky s’offre des vacances... La Baule, la Suisse. C‘est à Lausanne qu’il envisage un concerto pour piano et orchestre où il imagine « un pantin subitement déchaîné (le piano) par des cascades d’arpèges diaboliques, qui exaspère la patience de l’orchestre ». Voilà ce qu’il raconte à Diaghilev venu lui rendre visite en Suisse. Lors d’une promenade, Stravinsky a la révélation du titre : Petrouchka. En fait, le fameux trio de la Commedia dell’arte... le couple et l’amant.
En fin d’année au cours d’une virée en Russie, le compositeur, avec l’aide de Diaghilev, finalise son projet. Alexandre Benois dessinera décors et costumes et peaufinera le scénario ; Michel Fokine règlera la chorégraphie.
La Première a lieu au Châtelet le 13 juin 1911. Pierre Monteux est au pupitre. Vaslav Nijinski incarne Pétrouchka. Folklores russe et français s’interpellent. Le succès est éclatant malgré les grincements de la critique...
Mais un chef-d’œuvre du XXème siècle était né.

CONDITIONS
Lieu : Le Cellier (4 bis rue de Mars) de 18h30 à 20h. Accueil du public dès 18h.
Tarif : 5€ par conférence.
   Exonération pour les jeunes de moins de 18 ans et les personnes handicapées.
   10 places gratuites pour les étudiants et 10 places gratuites pour les enseignants dans la limite des places disponibles. Réservation conseillée.
Billetterie : Opéra de Reims à partir du 5 septembre, du mardi au samedi de 14h30 à 18h30 et sur place les jours des conférences.
03 26 50 03 92 – billetterie@operadereims.com

Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Tarif

5€