Ajouter au calendrier 2018-01-22 18:30:00 2018-01-22 20:30:00 Europe/Paris Conférence sur l'Histoire de la Musique Gustav Mahler « Knaben Wunderhorn », extraits Outre leur beauté intrinsèque, les lieder de Mahler sont la clef de ses symphonies, notamment le 2e, 3e et 4e. En effet, chacune d’elles cite un chant du cycle « des Knaben Wunderhorn ». Les textes proviennent d’une série de poèmes populaires allemands publiés entre 1805 et 1808. Mahler puisa dans ce recueil et composa entre 1888 et 1902, plusieurs cycles de lieder, certains avec accompagnement de piano, d’autres, tels le Wundernhorn, avec orchestre. Ces lieder ne forment pas un récit dramatique et peuvent donc être donnés dans un ordre quelconque. On y ressent toute la fascination de Mahler pour l’Homme et la Nature qui l’environne. L’humour est souvent présent, tel le savoureux « Saint Antoine prêchant aux poissons » fournissant le propos du scherzo de la seconde symphonie. Mais pointe aussi son horreur de la guerre et de l’armée qui trouve dans le féroce « Revelge » (Réveil) une représentation cinglante. L’amour, la jeunesse, la haine, l’indifférence… bref, toute la nature humaine y est peinte avec une virulence et une exactitude sans concession.CONDITIONS Lieu : Le Cellier (4 bis rue de Mars) de 18h30 à 20h. Accueil du public dès 18h. Tarif : 5€ par conférence.    Exonération pour les jeunes de moins de 18 ans et les personnes handicapées.    10 places gratuites pour les étudiants et 10 places gratuites pour les enseignants dans la limite des places disponibles. Réservation conseillée. Billetterie : Opéra de Reims à partir du 5 septembre, du mardi au samedi de 14h30 à 18h30 et sur place les jours des conférences. 03 26 50 03 92 – billetterie@operadereims.com Le Cellier Flâneries Musicales de Reims

Les artistes

Programme

Gustav Mahler
« Knaben Wunderhorn », extraits

Outre leur beauté intrinsèque, les lieder de Mahler sont la clef de ses symphonies, notamment le 2e, 3e et 4e. En effet, chacune d’elles cite un chant du cycle « des Knaben Wunderhorn ». Les textes proviennent d’une série de poèmes populaires allemands publiés entre 1805 et 1808. Mahler puisa dans ce recueil et composa entre 1888 et 1902, plusieurs cycles de lieder, certains avec accompagnement de piano, d’autres, tels le Wundernhorn, avec orchestre. Ces lieder ne forment pas un récit dramatique et peuvent donc être donnés dans un ordre quelconque. On y ressent toute la fascination de Mahler pour l’Homme et la Nature qui l’environne. L’humour est souvent présent, tel le savoureux « Saint Antoine prêchant aux poissons » fournissant le propos du scherzo de la seconde symphonie. Mais pointe aussi son horreur de la guerre et de l’armée qui trouve dans le féroce « Revelge » (Réveil) une représentation cinglante. L’amour, la jeunesse, la haine, l’indifférence… bref, toute la nature humaine y est peinte avec une virulence et une exactitude sans concession.

CONDITIONS
Lieu : Le Cellier (4 bis rue de Mars) de 18h30 à 20h. Accueil du public dès 18h.
Tarif : 5€ par conférence.
   Exonération pour les jeunes de moins de 18 ans et les personnes handicapées.
   10 places gratuites pour les étudiants et 10 places gratuites pour les enseignants dans la limite des places disponibles. Réservation conseillée.
Billetterie : Opéra de Reims à partir du 5 septembre, du mardi au samedi de 14h30 à 18h30 et sur place les jours des conférences.
03 26 50 03 92 – billetterie@operadereims.com

Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Tarif

5€