Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Site internet

https://volodos.com/

Biographie

Volodos a tout – imagination, passion et une technique phénoménale – pour concrétiser ses idées au piano. Sa virtuosité illimitée, combinée à un sens unique du rythme, de la couleur et de la poésie, fait de Volodos le narrateur d’histoires intenses et de mondes infinis.
 
Né à Saint-Pétersbourg en 1972, Arcadi Volodos a commencé ses études musicales par des leçons de chant et de direction. Il n’a entrepris une sérieuse formation de pianiste qu’en 1987 au Conservatoire de Saint-Pétersbourg avant de poursuivre des études supérieures au Conservatoire de Moscou avec Galina Egiazarova puis à Paris et Madrid.
 
Depuis ses débuts à New York en 1996, Volodos s’est produit dans le monde entier en récital et avec les plus grands orchestres et chefs d’orchestre. Il a notamment collaboré avec le Berliner Philharmoniker, l’Orchestre philharmonique d’Israël, le Philharmonia, le New York Philharmonic et le Munich Philharmonic, le Royal Concertgebouw Orchestra… sous la direction de chefs tels que Myung-Whun Chung, Lorin Maazel, Valery Gergiev, Seiji Ozawa …
 
Les récitals de piano jouent un rôle central dans la vie artistique du musicien depuis le début de sa carrière. Son répertoire comprend des œuvres majeures de Schubert, Schumann, Brahms, Beethoven, Liszt, Rachmaninov, Scriabine, Prokofiev et Ravel, mais aussi des partitions moins souvent interprétées de Mompou, Lecuona et de Falla.
 
Invité régulier des plus prestigieuses salles de concert d’Europe, il se produit, au cours de la saison 2018-19, au Konzerthaus de Vienne, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Centre Barbican à Londres, au Théâtre des Champs-Élysées à Paris et dans les plus grands centres musicaux d’Europe, aussi bien en récital qu’avec orchestre.
 
Depuis son premier récital primé au Gramophone Award au Carnegie Hall de News York et publié par Sony Classical en 1999, Arcadi Volodos a enregistré une série d'albums acclamés par la critique, dont ses magnifiques interprétations des sonates de Schubert et des pièces pour piano de Rachmaninov. Le disque "Volodos Plays Liszt", sorti en 2007, a reçu de nombreux prix, tandis que son récital Musikverein de 2010, publié sur CD et DVD, a emballé la critique internationale. En 2013, son album solo "Volodos Plays Mompou", consacré aux oeuvres du compositeur espagnol, reçoi tun Gramophone Awart et l'Echo-Preis.

Son dernier enregistrement "Volodos Plays Brahms", publié en avril 2017, comprend 13 pièces pour piano de Johannes Brahms, dont l'opus 117 & 118 et une sélection de l'opus 76. Immédiatement considéré comme une référence sur la scène musicale, l'album a été récompensé en novembre 2017 par le prix Edison Classical Award et le Diapason d'Or et récemment par le prestigieux Gramophone Award 2018, décerné au meilleur enregistrement instrumental de l'année.