Biographie

Le Chœur de Crimée est un ensemble de notoriété nationale et internationale. Il vient de la grande presqu’île qui sépare la Mer Noire de la Mer d’Azov. Composé d’une vingtaine de chanteurs professionnels, cet ensemble a été fondé en 1995 par Igor Mikhaïlevskiy, diplômé du conservatoire Prokofiev de Donetsk.
 
Le Chœur de Crimée se produit régulièrement dans les plus grandes salles de concert de la République autonome de Crimée et d’Ukraine. Il a assuré les premières auditions publiques d’œuvres de compositeurs occidentaux, russes et ukrainiens interdits durant la période soviétique. Il a remporté les plus hautes distinctions lors de concours en Allemagne, en Belgique, en Espagne, aux Pays-Bas. Il a été invité par de grands festivals comme le Festival de musique sacré de Sylvanès, le Festival de Saint-Lizier en Couserans, le Festival international de Provence, le Festival du Vigan (30), les Choralpines (Chamonix), Musique en Béarn, Pro musica, Musique dans la vallée (Belgique), etc. À l’automne 2017, le Chœur de Crimée a effectué une tournée en Russie qui l’a mené à Saint-Pétersbourg et Moscou.
 
Le Chœur de Crimée a enregistré une dizaine de disques dont le premier fut réalisé en France.
Il est aussi l’initiateur de nombreux projets de coopération culturelle comme Pays-Bas/Crimée ou encore Europe Unie, projets qui consistent à inviter des orchestres et des chœurs européens pour des tournées de concerts en Crimée et en Ukraine. Ainsi ont pu se produire en Crimée les chœurs de jeunesse allemands Junge Kantorei et Freiburg Junge Kantorei, les Lodz’s vocalists de Pologne, les ensembles français Voces Intimae et Crescendo, le chef d’orchestre néerlandais Chris Jobse et le pianiste Gary Goldschneider, l’organiste allemand Christoph Andreas Schafer et bien d’autres encore.
 
Les jeunes artistes qui le composent chantent et voyagent pour propager leur enthousiasme et leur culture. Partout, ils reçoivent l’appui d’association et de mécènes sensibilisés à la musique et au chant sacré orthodoxes. De cette manière, ils assurent la diffusion internationale du chant choral russe et ukrainien dont ils entretiennent et pérennisent l’admirable réputation.
Parmi les pièces de son vaste répertoire profane et sacré, on peut citer :
- Chimes (les carillons) de Gavrilin,
- L’ange scellé de Rodion Shchedrin,
- Lagoda de Sviridov,
- Les Vêpres de Rachmaninov,
- L’opéra folklorique Koupalo de Stankovitch,
- Les Chants de dévotion de Irina Denissova,
- La liturgie de Saint Jean Chrysostome du compositeur ukrainien Mikhail Schukh,
- Le Requiem pour les victimes de Tchernobyl du compositeur ukrainien Roman Hurko.
- La liturgie de Saint Jean Chrysostome de P. I. Tchaïkovski

Les événements

  • Concert n°43 du 08/07/2018 à 18h00

Les médias