Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Remarqué pour son jeu passionné et son intense présence théâtrale, le ténor américain Andrew Richards est l'un des interprètes favoris des metteurs en scène et chefs d'orchestre d'avant-garde dans le domaine opératique classique. En 2010 il a été à l'affiche de deux des productions d'opéra les plus applaudies - le Macbeth de Warlikowski à Bruxelles (Macduff) et le Parsifal de Bieito à Stuttgart (Parsifal) - à la suite desquelles il a fait la couverture de l'édition "Production de l'année" du magazine Opernwelt.
 
En 2010-2011, saison bien remplie pour Andrew Richards, il a repris le rôle de Parsifal à Stuttgart et a créé le rôle à Bruxelles dans la nouvelle production de Roméo Castellucci. Au cours de la même saison il fait ses débuts dans le rôle d'Adorno dans une nouvelle production de Simon Boccanegra à Strasbourg. Il a également interprété un remarquable Don Jose dans Carmen au Luxembourg, à Montpellier et à Vérone - et plus récemment au Metropolitan Opera.
 
En 2010 est paru le DVD de Carmen à l'Opéra Comique avec Andrew Richards et la soprano Anna Caterina Antonacci, dirigé par Sir John Eliot Gardiner, enregistré dans le théâtre où Carmen avait été créé. Interprété sur instruments d'époque, avec la volonté de rendre hommage au « son français », Sir John Eliot Gardiner a créé un Carmen fidèle à la partition originale. Le DVD a obtenu le Golden Prague Award pour "Music on the TV Screen."
 
En 2013, accompagné de sa fiancée et collaboratrice, la pianiste Jeanne-Minette Cilliers, il s'installe à Paris et chante La Vestale avec Jérémie Rhorer et Eric Lacascade au Théâtre des Champs-Elysées, diffusé dans les cinémas européens et à la télévision. Le DVD est sorti en 2014. Il a ensuite interprété en Italie le Parsifal de Castellucci, considéré par beaucoup comme le Parsifal à voir, et qui est désormais disponible en DVD. Sa dernière prise de rôle a été celle de Florestan dan Fidelio. Il poursuit ses études vocales avec le prestigieux ténor Salvatore Fisichella.