Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

En 2017/2018 le Bagad de Lann-Bihoué fêtera son 65éme anniversaire par une grande tournée internationale. A cette occasion sera créé un tout nouveau spectacle qui sera joué à Paris le 28 octobre 2017 en ouverture de la tournée.Tournée parrainée par France BLEU et France TELEVISION.

Composé de 30 musiciens et chanteurs le Bagad de Lann-Bihoué est l’ambassadeur de la musique Bretonne et de la Marine française, non seulement en France, mais aussi à l’étranger. Immortalisé dans un tube d’ALAIN SOUCHON, il est composé exclusivement de musiciens de la marine nationale. Les plus célèbres artistes de la musique Celtique ont partagé la scène avec le Bagad de Lann-Bihoué : Alan Stivell, Tri Yann, Carlos Nunez, Nolwenn Leroy  et bien sûr Alain Souchon….
Leur répertoire sans cesse renouvelé est constitué de compositions originales et de morceaux traditionnels célèbres.
Il témoigne de la richesse du patrimoine Celte. Un voyage dans l’âme d’un peuple qui sait maintenir ses traditions bien vivantes.

Kenavo !

De tout temps sur les navires, notamment sur ceux de la compagnie des Indes, on embarquait deux ou trois sonneurs de biniou et de bombarde pour redonner moral et courage aux équipages composés en grande partie de bretons "  raconte Claude Charbonneau, auteur du livre hommage Le bagad de Lann-Bihoué, 50 ans au service de la Royale, de la Bretagne et de la France.
Ambassadeur de la musique celtique, le rôle du bagad de Lann-Bihoué est aujourd'hui bien différent de celui des bagadous d'autrefois : il est l'un des moyens privilégiés du rayonnement de la marine nationale, non seulement à travers la France mais aussi à l'étranger. Ses musiciens, de jeunes matelots recrutés parmi les meilleurs sonneurs civils, se sont succédés depuis 1952 pour porter fièrement les couleurs de la marine nationale.
Tout commence en 1952 à Lann-Bihoué au poste des maîtres à l'heure de l'apéritif. Le maître principal Pierre Roumegou trouve sur une table une bombarde toute neuve. Il ne résiste pas au plaisir d'en tirer quelques mesures. La mélodie, bien qu'hésitante, s'élève légère, aérienne. Les officiers mariniers qui ont pour la plupart commencé à dîner se lèvent et se mettent à danser. Ce soir là c'est la fête! Le maître principal Roumegou ne sait pas encore qu'il vient de porter sur les fonds baptismaux ce qui deviendra le bagad de Lann-Bihoué.

Tout ne sera cependant pas si simple. Et la marche sera longue avant que le maître principal Delcuze puisse envoyer le fameux "War-raok kit" (en avant marche) qui libérera le bagad.
Ce premier pas sera suivi de bien d’autres. Timides d’abord puis de plus en plus affirmés. Le bagad de Lann-Bihoué parcourt la France et le monde entier au pas de charge. Japon, Australie, Canada, Allemagne, Etats-Unis, Inde, Suède, Norvège, Espagne, Mexique, Chili, Brésil, Abu Dhabi, Tahiti, l'île de la Réunion, la Guadeloupe, la Martinique et bien sur tous les pays de la planète Celtique… leur carnet de rendez-vous ne désemplit pas. L’Hexagone a le cœur bleu marine et personne ne s’en plaint. Ces fils et ces filles du vent et de la mer sont les meilleurs ambassadeurs de la marine nationale et de la Bretagne dont ils ont le charme discret.
Depuis 2001 et la fin du service militaire, le bagad est constitué de musiciens professionnels qui s'engagent dans la marine nationale pour une durée de 1 an renouvelable quatre fois. Il est composé de 30 sonneurs, des deux sexes, recrutés sur audition parmi les meilleurs bagadous de Bretagne. Son répertoire, sans cesse renouvelé, est constitué de compositions et de morceaux traditionnels arrangés.
Ambassadeur privilégié de la Bretagne et de la marine nationale, le bagad se produit, du mois de mars jusqu'au mois de novembre, à travers toute la France, l'outre-mer ainsi qu'à l'étranger
Il est composé de trois pupitres : le pupitre cornemuses, le pupitre bombardes et le pupitre caisses claires/percussions. Il est dirigé sur scène par le Penn Soner, le Quartier maître de première classe Pierre Kerbrat. Le bagad est encadré deux officiers mariniers supérieurs :
- Le chef de la formation ou Penn bagad, le major Philippe Renard en poste depuis 2010
- L'adjudant, le maître principal  Jean-François Peraud depuis septembre 2013.

Le bagad se produit en défilés, aubades et concerts. Lors des concerts des instruments moins traditionnels (batterie complète, percussions, guitare, cuivre, synthétiseur …) peuvent se joindre au bagad.
Pour la saison 2017 une cinquantaine de sorties à travers toute la France sont déjà programmées. Un déplacement à Accra au Ghana en avril, à Singapour en Mai et à Berlin en juillet prochain et bien évidemment le bagad participera au traditionnel festival Inter celtique de Lorient.
En 2017 et 2018, le Bagad Lann Bihoué participe à la tournée «  Fête de la Saint Patrick et de la Bretagne » et à la tournée LES 65 ANS DU BAGAD DE LANN BIHOUE.
 
Le Penn Bagad

Né le 10 août 1959 à Saint-Quentin dans l'Aisne, à l'issue d'une scolarité en qualité d'Enfant de Troupe à l'Ecole Militaire Préparatoire du Mans, il choisit de s'engager dans la Marine Nationale avec la spécialité de détecteur anti-sous-marin. Après avoir servi à bord des frégates "De Grasse" et "Dupleix" il embarque sur le Porte Hélicoptères "Jeanne d'Arc" en 1983. Il y est promu quartier-maître de 1ère classe. Fin 1984, il rejoint par voie de changement d'armée le 503ème régiment du Train à la Rochelle. En 1986, il est promu Maréchal des Logis et affecté au 12ème régiment de commandement et de soutien à Tours. Il obtient son certificat militaire du second degré en 1988. Promu Maréchal des Logis Chef en 1989, il suit une formation d'analyste en renseignement d'origine électromagnétique à l'Ecole du Renseignement et des Etudes Linguistiques à Strasbourg. Il rejoint en 1990 le Service Technique de Recherche. Il réintègre la Marine en 1992 au sein du centre d'exploitation du renseignement technique à Brest. Il effectue plusieurs missions comme chef de cellule renseignement à bord de la "Somme", de "L'Ouragan" et du "Germinal". En 1994, il est affecté au détachement avancé des transmissions de Papeete. Il y est promu premier-maître. En 1996, il regagne la métropole et est affecté comme instructeur analyste à l'Ecole du Renseignement et des Etudes Linguistiques. Titulaire du Brevet de Maîtrise Renseignement, il est promu Maître Principal en 1999 et rejoint le détachement avancé des transmissions de Pointe à Pitre. Il accompli plusieurs missions à bord du "Ventôse", du "Francis Garnier" et du "Latouche Treville" en mer des Caraïbes et dans le Pacifique. Fin 2001, de retour à Brest, il participe comme chef de cellule renseignement aux opérations de lutte contre le terrorisme à bord du sous-marin nucléaire d'attaque "Saphir" dans le cadre de la mission "Héraclès". En 2003, puis 2004, il repart en mission dans le même cadre en Océan Indien et dans le Golfe Persique à bord du "Bougainville" et du "Charles de Gaulle".
Reçu au concours, il est promu au grade de Major le 01 février 2004.
Volontaire pour le poste, il devient Penn-Bagad de Lann-Bihoué en 2005. En 2007, il embarque comme chef de centre sur le navire de recherche de renseignement "Dupuy de Lomé". Il effectue deux missions de longue durée en Asie en 2008 puis dans le Golfe Arabo Persique en 2009.
En 2010, il reprend le Commandement du Bagad avec lequel il participe au rayonnement de la Marine Nationale. Il a l'honneur de conduire le Bagad en trois circonstances exceptionnelles. En mai 2011 au château de Windsor devant sa Majesté la Reine Elisabeth II d'Angleterre, le 14 juillet 2012 pour l'ouverture du défilé sur les Champs Elysées devant le Président de la République et le 19 novembre 2017 devant le couple Princier pour la fête du Prince Souverain Albert II.

Le Major Renard est titulaire des décorations suivantes :
- Médaille Militaire.
- Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.
- Croix du Combattant.
- Médaille d'Outre-Mer avec agrafe "Liban".
- Médaille d'or de la défense Nationale avec agrafe "bâtiment de combat" et "train".
- Médaille commémorative Française avec agrafe "Afghanistan".
- Médaille de Reconnaissance de la Nation avec agrafe "opérations extérieures".

Les événements

  • Archives 2017
  • Concert n°53 du 22/07/2017 à 19h00

Les médias