Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Alice Fagard se forme en chant dès 2001 dans la classe de Daniel Delarue, au conservatoire régional d’Aubervilliers-La Courneuve.
Après des études de musicologie et de littérature allemande entre le lycée Fénelon, la Sorbonne et l’École Normale Supérieure (Ulm), et une agrégation d’allemand, elle choisit de se consacrer au chant et intègre le Pôle Sup’93 (Pôle d’Enseignement Supérieur de la Musique), formation qu’elle termine en juin 2013.
Ses préférences vont à l’univers du lied et de l’opéra allemand, notamment wagnérien, mais elle aime diversifier son répertoire ainsi que les rencontres musicales et scéniques.
Elle chante avec Canto Allegre depuis 2003. En 2011, elle participe à la naissance d’une compagnie expérimentale, le « Théâtre de l’Énéïde », à laquelle collaborent musiciens, comédiens et chercheurs. Elle est également Mère Marie de l’Incarnation dans Les Dialogues des Carmélites de Poulenc au théâtre Renaudie à Aubervilliers, et chanteuse-récitante dans le Pierrot lunaire de Schönberg sous la direction de Jean Roudon à L’École Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois. En avril 2012, elle chante au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers dans un projet scénique autour des Kafka-Fragmente de György Kurtag. L’année suivante, on l’entend dans Les sept péchés capitaux de Kurt Weill, qui sera repris en 2014, et dans La voix humaine de Poulenc.
Elle participe volontiers en tant que chanteuse à des colloques ou conférences de musicologie et de littérature. Son intérêt pour la musique contemporaine la mène à de nombreuses collaborations avec des compositeurs, ainsi qu’avec des ensembles spécialisés dans ce répertoire (Ensemble AUM, Ensemble Paris XXI…).
 
Elle suit des master classes avec Natalie Dessay, Christiane Oelze et Felicity Lott, ainsi qu’avec Ruggero Raimondi dans le cadre de « Nancy Opéra Passion » à l’Opéra National de Lorraine.