Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Jean-Luc Jeener a toujours prôné un théâtre d'incarnation ; l'acteur devenant le personnage dans un grand souci de vérité psychologique2. Licencié en théologie, ilt défend un théâtre chrétien3.
Âgé seulement de dix-huit ans, Jean-Luc Jeener fonde la Compagnie de l'Élan en 1968 au lycée Janson-de-Sailly à Paris4 en représentant le Dom Juan de Molière. Mais ce n'est qu'en 1976 que la troupe acquiert une existence officielle sous la co-direction de Jean-Luc Jeener et Éric Laborey5. Elle se produit d'abord avec des moyens de fortune dans différents lieux parisiens (Conciergeriethéâtre Essaïon, etc.), alternant spectacles pour enfants et œuvres plus monumentales, comme L'An Mil (1980) à la Cité universitaire. Sont également représentées les premières pièces de Jean-Luc Jeener (Le RachatHistoire de RoiLes Méfaits de Tchekhov) ainsi que les œuvres de dramaturges alors peu connus en France, dont Wole Soyinka (Le Sang fort en 1977 6 et Les Gens des Marais en 1979), futur lauréat du prix Nobel de littérature5. On trouve alors parmi les familiers de la compagnie, Yasmina RezaPascale Roze, Dominique Economidès et Élisabeth Tamaris7.
Malgré la mort prématurée d'Éric Laborey en 1982, à l'âge de 32 ans, Jean-Luc Jeener poursuit l'aventure. En 1986, la Compagnie s'installe à la crypte Sainte-Agnès, sous l'église Saint-Eustache. En neuf ans, Jean-Luc Jeener y met en scène une dizaine de spectacles, le plus souvent des grandes œuvres du répertoire : PhèdreBéréniceBajazetLe MisanthropeTartuffeLe CidLe Roi Lear, etc.
En juin 1997, il crée avec des amis comédiens le théâtre du Nord-Ouest qu'il dirige depuis lors. Depuis l'ouverture de ce théâtre, il a accueilli plus d'une centaine de créations et mis en scène lui-même une quarantaine d'auteurs. En alternance avec des saisons consacrées à des auteurs contemporains, le théâtre du Nord-Ouest propose des saisons consacrées à l'intégrale de l'œuvre de grands dramaturges comme Racine en 1997 et 2015Victor Hugo en 2002MolièreWilliam Shakespeare en 2007Henry de Montherlant ou August Strindberg.