Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Je m'appelle Line Paoli et je suis retraitée. J'exerce plusieurs activités artistiques, et le carillon est l'une de mes préférées avec la sculpture, c'est une véritable passion née il y a cinq ans mais qui couvait depuis longtemps. La musique a toujours fait partie de ma vie, et avoir étudié le piano est un avantage pour aborder le carillon. En effet cet instrument se présente comme un clavier avec des touches,  sauf que celles-ci sont en bois et se jouent avec les poings en général, mais aussi avec plusieurs doigts. Un pédalier permet de pouvoir jouer les notes les plus graves. C'est une activité très physique, il faut y mettre toute son énergie, sans pour autant se contenter de frapper les touches avec violence. Il faut savoir faire chanter les cloches.
J'ai commencé mon apprentissage avec l'ancien carillonneur de Saint-Nicaise, Michel Venant. C'était en 2011, ensuite j'ai continué en autodidacte, mais il y a deux ans j'ai éprouvé le besoin de me perfectionner. J'étais devenue membre de la Guilde des Carillonneurs de France et l'écoute des autres et leur fréquentation me motivait de plus en plus. Je me suis inscrite à l'école de musique de Saint-Amand-les-Eaux en septembre 2014 et depuis cette date, je suis les cours de Charles Dairay, en moyenne une fois par mois. J'ai participé aux Carillonnades de Saint-Amand qui ont lieu tous les étés au mois d'Août. J'ai aussi eu la chance de pouvoir m'exercer sur plusieurs instruments, à Châlons-en-Champagne, Saint-Quentin, Tourcoing, Orchies, Le Quesnoy, Seclin et Tournai en Belgique. Mon rêve est de jouer à Saint-Petersbourg qui possède un carillon merveilleux dans sa cathédrale. En 2018 doit avoir lieu là-haut un festival international où se retrouveront les carillonneurs du monde entier, j'espère bien être présente !