Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Compositeur et pianiste improvisateur, Victoire de la Musique 2006, Jean-François Zygel est aujourd'hui reconnu en France et à l'étranger comme l'un des meilleurs spécialistes de l'accompagnement de films muets en concert. Il est particulièrement attiré par le cinéma expressionniste allemand (Wiene, Murnau, Pabst, Fritz Lang), les impressionnistes français (Grémillon, Dulac, L'Herbier, Epstein) et le cinéma russe (Poudovkine, Barnett).
 
Après avoir composé une musique originale pour le Nana de Jean Renoir (commande du Musée du Louvre), il signe l’accompagnement au piano du chef-d’œuvre de Marcel L'Herbier, L'Argent (un DVD Carlotta Films).
En duo avec Thierry Escaich, il accompagne de nombreuses fois L'Aurore, Le Fantôme de l'opéra et le Napoléon d'Abel Gance à la Cité de la Musique, à l'Opéra de Paris, au Festival d'Avignon, au Forum des Images, à la Maison de la Radio, à New York et à Washington.
 
En 2011, il collabore avec l'Orchestre National d'Île-de-France pour La Femme sur la lune de Fritz Lang (Cité de la Musique).
 
En 2013, c'est la création par l'orchestre de l'Opéra de Rouen d'une nouvelle partition écrite pour La Belle Nivernaise de Jean Epstein (commande de la Cité de la Musique et du Festival Normandie Impressionniste).
 
En 2012 et en 2014, il met en musique quatre films de Murnau au Théâtre national de Toulouse et au Théâtre du Châtelet : Faust, Le Dernier des hommes, Nosferatu et L'Aurore.
 
En 2014, il est invité à l’Elysée par le Président de la République à accompagner un film d’archives à l’occasion du lancement des commémorations de la Première Guerre mondiale.
 
Il dispute de nombreuses battles avec d'autres improvisateurs comme Chilly Gonzales, Didier Lockwood, Bobby McFerrin, Bruno Fontaine, Andy Emler, Yaron Herman, Dimitri Naïditch... 
 
Homme de spectacle, Jean-François Zygel est en résidence depuis 2008 au Théâtre du Châtelet avec les Nuits de l'improvisation et les Concerts ENIGMA, dont chaque édition est la transposition musicale et scénique d’une grande œuvre littéraire.
 
Parmi ses dernières compositions, une pièce vocale pour mezzo-soprano et orchestre pour l'exposition universelle de Milan (octobre 2015), le « concerto ouvert » pour piano et orchestre à la demande de l'Ensemble orchestral contemporain (mars 2015), les monumentales Orgues de Sax pour le Millénaire de la cathédrale de Strasbourg (juillet 2015).
 
Jean-François Zygel est professeur au Conservatoire de Paris, où il a fondé il y a quinze ans la classe d'improvisation au piano. 
Il est nommé « artiste en résidence » à la Philharmonie Luxembourg pour les saisons 2015-2016 et 2016-2017.
France Inter lui confie à la rentrée 2015 une émission hebdomadaire (La Preuve par Z), tous les samedis de 19h20 à 20h.

Les événements

  • Archives 2016
  • Concert n°39 du 07/07/2016 à 21h00

Les médias