Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Premier Prix d'Art lyrique en 1999 à l'Ecole Normale de Musique de Paris, mezzo-soprano géorgienne, Nona Javakhidzé est immédiatement engagée à l'Opéra d'Etat de Batumi et à l'Opéra National de Tbilisi, ou elle aborde le répertoire varié avec les rôles d'Amneris dans Aida, Maddalena dans Rigoletto, Emilia dans Otello, la Reine dans Abessalom et Etheri...
 
Diplômée également de l'Institut Supérieur de Médecine de Tbilisi (médécine génerale), elle décide de se consacrer exclusivement à l'art lyrique en 1995.
Elle débute en France en 1999 dans la création de La Petite Sirène de Dominique Probst dans le rôle de la Sorcière des eaux avec l'Orchestre National de Lille, suivie par la Neuvième Symphonie de Beethoven au Festival de Besançon, avant d'interpréter le Requiem de Verdi aux Flâneries Musicales de Reims. Elle se produit également dans le rôle d’Emilia (Otello) au Bravo Opéra Festival de Tbilisi.
En 2000, Nona Javakhidzé est Carmen au Grand Théâtre de Bordeaux dans La Tragédie de Carmen de Peter Brook et la Duchesse Federica dans Luisa Miller. Puis, elle est invitée à l'Opéra de Genève pour Un Re in ascolto (Mezzo-soprano) et au Portugal pour le Requiem de Duruflé.
En 2002-2003 elle fait ses débuts à l'Opéra National de Paris avec la Troisième Nymphe (Rusalka), interprète le rôle d'Olga (Eugène Oneguine) à l'Opéra National du Rhin, Suzuki (Madame Butterfly) à l'Opéra National de Bordeaux, Fille-Fleur (Parsifal) et Emilia (Otello) à l'Opéra National de Paris-Bastille, Duniasha (Fiancée du Tsar) toujours à l'Opéra de Bordeaux, production reprise ensuite au Théâtre du Châtelet.
Plus tard, Nona Javakhidzé fait ses débuts aux Chorégies d'Orange dans le rôle d’Emilia (Otello), Les Noces de Stravinski au Palais Garnier et Emilia (Otello) à l'Opéra Bastille, et participe à la création mondiale de la Symphonie lyrique de Hubert de Luze à la Salle Pleyel.
Durant les saisons 2004-2005 et 2005-2006 elle incarne Eboli (Don Carlo) à l'Opéra de Tours, la Reine de France (I Puritani) à l'Opéra d'Avignon, participe à la reprise de Rusalka à l'Opéra-Bastille. Elle est Maestra delle Novizie (Suor Angelica) au Capitole de Toulouse, Annina et Maddalena dans Traviata et Rigoletto à l'Opéra de Marseille et à l'Opéra de Nantes-Angers.
En 2007, elle incarne pour la première fois Margared (Le Roi d'Ys de Lalo) à l'Esplanade de Saint-Etienne, rôle qu'elle reprend plus tard à l'Opéra de Pékin, participe à la production bordelaise des Noces de Stravinski, interprète Alexandre Nevski de Prokofiev au Festival "La Chaise-Dieu."
Elle chante la Troisième Nymphe (Rusalka de Dvorak) à la Monnaie de Bruxelles et au Liceu de Barcelone, Meg Page (Falstaff) à l'Opéra de Montpellier, la Missa Solemnis de Beethoven à Verdun, la Mère (L'Etranger de Vincent d’Indy) pour le Festival de Radio France et Montpellier en juillet 2010, ainsi que Filippievna (Eugène Oneguine), Emilia (Otello), Curra (La Forza del destino), La Gouvernante et Macha (La Dame de Pique) à l'Opéra de Paris, Emilia (Otello) à l’Opéra de Toulon ainsi que Lia (Bérénice) et Mrs Quickly (Falstaff) à l’Opéra de Tours.
En mars 2010 elle a participé à la 9e édition des Journées de la Francophonie à Alep (Syrie).
Parallèlement Nona Javakhidzé mène une importante carrière de concertiste et interprète le Requiem de Verdi, Mozart et Duruflé, Stabat Mater de Rossini, Pergolesi et Szimanovski, Petite Messe Solennelle de Rossini,  IXe Symphonie et la Missa Solemnis de Beethoven, Symphonie Lyrique de Hubert de Luze, Alexandre Nevski de Prokofiev, Amour-Sorcier et Tricorne de Manuel de Falla, Das Lied von der Erde de Mahler, les programmes de musique russe, géorgienne, française, espagnole et allemande.
Cette saison, elle interprète notamment le rôle de Filipievna (Eugène Onéguine) à l’Opéra de Tours et Alexandre Nevski aux Flâneries Musicales de Reims. Elle reprendra la saison la saison prochaine le rôle de Filipievna à l’Opéra de Saint-Etienne. 

Les événements

  • Archives 2016
  • Concert n°0 du 20/05/2016 à 20h00

Les médias