Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie


Virtuose international du violoncelle, Rohan de Saram travaille depuis 2005 autour de projets réunissant la musique de diverses périodes, d’Orient et d’Occident, classique et contemporaine, musique écrite et improvisation, avec des musiciens qui viennent d’horizons multiples.


C’est comme artiste classique qu’il s’est d’abord fait un nom. Etudiant le violoncelle depuis l’âge de onze ans en Italie, il fut récompensé à l’âge de dix-sept ans par le prix Suggia qui lui permit d’étudier avec John Barbirolli et Pablo Casals. A l’invitation de Dmitri Mitropoulos, Rohan fit ses débuts à Carnegie Hall en 1960 avec le New York Philharmonic.


Célébré comme un champion suprême de la musique contemporaine, Rohan a joué avec les plus prestigieux orchestres d’Europe, USA, Canada, Australie et l’ancienne Union Soviétique avec des chefs tels que John Barbirolli, Zubin Mehta, Seiji Ozawa et William Steinberg.


Berio écrivit pour lui sa dernière Sequenza, N° XIV, pour violoncelle seul, qui comporte de longs passages basés sur les rythmes du tambour Kandyan, un instrument que Rohan a joué lui-même depuis son enfance au Sri Lanka. Il a travaillé avec Kodaly, Shostakovich, Poulenc et Walton, puis plus récemment avec de nombreux compositeurs contemporains majeurs comme Pousseur, Xenakis et Berio.


Il a enregistré les sonates de Vivaldi, les suites pour violoncelle No 1-3 de Britten, des œuvres de John Mayer, Xenakis et Carter. Son enregistrement de la Sequenza XIV de Berio a été publié par Mode en avril 2006 et par Edition Zeitklang en 2010.


Depuis sa démarche indépendante en 2005, Rohan a su multiplier et diversifier le répertoire, les musiciens auxquels il s’associe et ses prestations de manière très remarquable. En 2009, son interprétation en première mondiale de Chant, une œuvre pour violoncelle et orchestre de Toshio Hosokawa, a été longuement ovationnée. Avec Hosokawa, le travail se poursuit au Festival de Takefu au Japon. A Los Angeles il a donné un programme comprenant la première de Beyond The Reach Of The World de Param Virfor pour violoncelle seul et des œuvres de J.S. Bach, Pietro Locatelli et Luigi Boccherini.


Les événements

  • Archives 2011
  • Concert n°97 du 18/07/2011 à 11h00
  • Concert n°91 du 16/07/2011 à 20h30
  • Concert n°89 du 16/07/2011 à 11h00
  • Concert n°80 du 13/07/2011 à 11h00
  • Concert n°66 du 07/07/2011 à 20h30

Les médias