Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Ales Jenis incarne cette saison Lord Henry dans la création de Dorian Gray de Lubica Cekovska à Bratislava sous la direction de Nicola Raab. Il se produit également dans le rôle de Marcello (La Bohème de Puccini) au Théâtre National Slovaque. Son répertoire comprend, entre autres, les rôles de Silvio (I Pagliacci de Leoncavallo), Germont (La Traviata de Verdi), et les rôles titres d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski et de Don Giovanni de Mozart. En outre, il a chanté Carmina Burana avec l'Orchestre National de Lille et il fait ses débuts comme Carlo dans une nouvelle production d’Ernani de Verdi à Ostrava.

Il fait partie d'une nouvelle production de La Bohème en tant que Macello, mis en scène par Peter Konwitschny, au théâtre Nicolas Slowakian. Durant la saison 2014/15, on peut l'entendre dans I Puritani, Il Barbiere di Siviglia, La Bohème et Dorian Gray. A Prague, il chante dans Don Giovanni de Mozart, et Nozze di Figaro au Théâtre National. En décembre 2014, il retourne à la Deutsche Staatsoper Berlin dans La Maison des Morts de Janáček.

La carrière d’Ales Jenis s’est développée au cours des dernières années. Il a chanté pour la première fois au Théâtre national de Prague Seigneur Mountjoy dans Gloriana de Britten et interprété, en juin 2012, dans le quartier historique de Prague, le rôle titre dans Don Giovanni de Mozart. Avant cela, il a chanté dans La Bohème et L'Italiana in Algeri à l'Opéra de Limoges.

Durant la saison 2012/13, il a débuté dans le rôle de Germont dans La Traviata de Verdi à l'Opéra de Graz. En 2010, le baryton a débuté à la Scala de Milan ainsi qu'au Metropolitan Opera de New York sous la baguette d’Esa-Pekka Salonen. Dans le rôle du prisonnier Don Juan, il est déjà apparu au Wiener Festwochen, au Holland Festival et à Aix-en -Provence ainsi qu’au Deutsche Staatsoper de Berlin. Au Théâtre du Bolchoï, il interprété le rôle d’Onéguine. Sur scène, il a récemment chanté avec l'Orchestre symphonique de la radio finlandaise et le Prague Philharmonia Orchestra dirigé par Jiri Belohlavek et Tomas Netopil.

Durant la saison 2008/09, Ales Jenis fait ses débuts au New National Theatre Tokyo en tant que Sharpless dans Madame Butterfly, rôle qu’il avait déjà interprété à Vienne, au Deutsche Staatsoper de Berlin et à Santiago du Chili. À Palau de les Arts Reina Sofia, à Valence, il a chanté Ferdinand dans les Fiançailles au couvent de Prokofiev ainsi que Almaviva dans la production des Noces de Figaro.

Ales Jenis a interprété différents rôles au Deutsche Staatsoper de Berlin (Butterfly), Festival de Wexford (Die drei Pintos), Teatro Lirico de Cagliari (Alfonso und Estrella), Grand Théâtre de Genève (Totenhaus), Teatro Municipal de Santiago du Chili (Lohengrin), le Théâtre National de Bratislava (Onéguine, Lucia, Elisir d'amore), Opéra St. Gallen (Onéguine, Don Giovanni), Opéra d'Avignon (Werther), Wiener Volksoper (papillon) et l'Opéra national de Montpellier (Segreto di Susanna).

Ales Jenis a collaboré avec des chefs et des metteurs en scène tels que Paolo Arrivabeni, Jiri Belohlavek, Pierre Boulez, Daniel Harding, Richard Hickox, Michail Jurowski, Vladimir Jurowski, Kirill Karabits, Bernhard Kontarsky, Jiri Kout, Tomas Netopil, Marc Piollet ou Maximiano Valdés ainsi que Patrice Chéreau, Alfred Kirchner, Peter Konwitschny, Anthony Pilavachi, Luca Ronconi, Pierre Strosser et Graham Vick.

Les événements

  • Archives 2015
  • Concert n°59 du 18/07/2015 à 21h00

Les médias