Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

 

Michaël Levinas est connu internationalement pour ses enregistrements de l’intégrale des Sonates de Beethoven, du Clavier bien tempéré de Bach et l’interprétation du grand répertoire romantique et moderne. Son œuvre de compositeur est également saluée comme une des plus significatrices de sa génération. Cette complémentarité fondamentale entre la composistion et l’interprétation est au cœur de l’activité de Michaël Levinas.


Formé au CNSM de Paris dans la classe d’Olivier Messiaen, puis pensionnaire à la Villa Medicis, Michaël Levinas est à l’origine d’un nouveau langage et d’une modernité centrée sur la perception et l’acoustique qui donnera naissance à l’Ensemble Itinéraire.


En tant qu’interprète, Michaël Levinas constitue très jeune un répertoire qui va de la fin du baroque à la musique contemporaine. Sa discographie pianistique est jalonnée d’enregistrements très remarqués par la critique. Parmi ceux-ci, citons son tout premier disque consacré à Schumann qui lance son activité de concertiste classique en France et à l’étranger, l’intégrale des Etudes de Scriabine et l’album Double-Face, Levinas/Ligeti.


En tant que compositeur, son œuvre n’a jamais cessé d’ausculter le domaine du timbre et de l’acoustique, en particulier dans des pièces comme Appels ou La Conférence des Oiseaux. La problématique de la relation fondamentale « texte-musique » a également donné naissance à de nombreuses pièces (Les Aragon) ainsi que de magistrales œuvres pour la scène (les opéras Go-gol et Les Nègres). Sa création se concentre aujourd’hui autour de polyphonies particulières qu’il appelle « polyphonies paradoxales ».Elles sont fondées principalement sur un contrepoint complexe de timbres et sur des variations de tempéraments. Cette orientation explique en partie l’intérêt que Levinas a porté au baroque, à Bach et aux piano-forte, que ce soit pour la relecture de la tradition beethovenienne ou pour l’écriture de certaines de ces plus récentes œuvres (se briser ou évanoui). Son troisième opéra, La Métamorphose d’après Franz Kafka,a été créé en mars 2011 à l’Opéra de Lille et il vient d’enregistrer un nouveau CD dédié à Schumann.

Il a été élu à l'Académie des Beaux-Arts en 2009.


Les événements

  • Archives 2011
  • Concert n°62 du 06/07/2011 à 16h30

Les médias