Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Benoît Mernier est né à Bastogne, en Belgique en 1964. C’est par l’orgue qu’il aborde la musique avec Firmin Decerf pour étudier ensuite au Conservatoire Royal de Liège où il a remporté de nombreux Premiers Prix et le Diplôme Supérieur d’orgue dans la classe de Jean Ferrard dont il fut l’assistant pendant plusieurs années aux Conservatoires de Liège et de Bruxelles. Il s’est ensuite perfectionné pendant deux ans avec Jean Boyer. Il découvre la musique d’aujourd’hui à Liège, au contact de Claude Ledoux, Henri Pousseur, Bernard Foccroulle, Célestin Deliège et Philippe Boesmans avec qui il travaille ensuite la composition. Benoît Mernier consacre une partie de son temps à l’orgue en tant qu’interprète et pédagogue. Il se produit comme soliste en Belgique et à l’étranger (en Europe, au Canada, au Mexique ou au Japon). Il a enregistré plusieurs disques dont l’un s’est vu décerner le Grand Prix de l’Académie du disque Charles Cros.

Jouées et souvent créées dans le cadre de festivals tels que Ars Musica, Présences, Wien Modern, Gaudeamus, World Music Days (ISCM), Prague Premieres, ses oeuvres sont interprétées par des musiciens et ensembles réputés: Michaël Schönwandt, Pascal Rophé, Bertrand de Billy, Ronald Zollman, Patrick Davin, Paul Daniel, Lorraine Vaillancourt, Pierre Bartholomée, Georges-Elie Octors, Jonas Alber, le Quatuor Arditti, l’Ensemble Modern, le Nouvel Ensemble Moderne, le Quatuor Danel, le Trio Medicis, le Trio Fibonacci ; les ensembles Oxalys, Ictus, Musiques Nouvelles, le Choeur de Chambre de Namur, l’Orchestre du Théâtre Royal de la Monnaie, l’Orchestre Philharmonique de Liège, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre Philharmonique de la Radio de Vienne,…

Plusieurs de ses œuvres ont été récompensées par des prix en Belgique et à l’étranger : Artifices pour orgue en 1990 à «La Tribune Internationale des Compositeurs» patronnée par l’UNESCO ; Blake Songs pour voix et orchestre de chambre par l’Académie Royale de Belgique en 1995. Son Quintette avec clarinette a reçu en 1999 le Prix Paul Gilson de la Communauté des Radios Publiques de Langue Française. Ses Cinq Inventions pour orgue ont été sélectionnées par la ISCM pour l’édition 2003 de son festival.

Durant la saison 2002-2003, Benoît Mernier était « compositeur en résidence » au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et au festival autrichien Carinthischer Sommer 2004. Le Concours International Reine Elisabeth lui a commandé l'oeuvre imposée pour la session chant en 2004. Il a été invité d’honneur au Festival de Wallonie en 2008 où son Concerto pour piano par Cédric Tiberghien et l’Orchestre Philharmonique de Liège Wallonie-Bruxelles sous la direction de Pascal Rophé. Son premier opéra «Frühlings Erwachen» d’après F. Wedekind sur un livret de Jacques De Decker, lui a été commandé par le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles et y a été créé en mars 2007. Une reprise en création française a eu lieu à l’Opéra du Rhin en septembre 2008. Cyprès a publié plusieurs disques consacrés à ses oeuvres dont un coffret CD/DVD de son opéra récompensé par un Diapason d'or. Un livre publié chez Mardaga lui a été consacré (« L’Eveil du Printemps, naissance d’un opéra »).
Un nouvel opéra commandé par le Théâtre de la Monnaie a été créé en mars 2013 dans une mise en scène et dramaturgie de Karl-Ernst et Ursel Herrmann en collaboration avec Joël Lauwers d'après "La Dispute" de Marivaux. Il est édité chez Durand (Universal Music Publishing Classical). La fondation Koussevitzky lui a fait la commande d’une nouvelle œuvre pour le Pro Arte Quartet qui a été créée aux Etats-Unis en mars 2014. Il écrit en ce moment un concerto pour le violoniste Lorenzo Gatto et l’Orchestre National de Belgique commanditaire de cette nouvelle œuvre. Il s'agit d'une commande passée dans le cadre de la commémoration de la Grande Guerre.

Benoît Mernier vit à Bruxelles. Il est titulaire de l’orgue de l’église Notre-Dame au Sablon à Bruxelles et professeur d’orgue et d’improvisation à l’Institut supérieur de Musique et de Pédagogie (IMEP) à Namur. Depuis 2007, il est membre de l’Académie Royale de Belgique (Classe des Beaux-Arts).