Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie


Hélène Clerc-Murgier partage son temps entre la musique, l'écriture et l'étude de l'histoire parisienne des XVIIe ou XVIIIe siècles. Elle a notamment co-écrit le spectacle : Tout ce qu'ils ont voulu savoir sur les fables et écrit un roman policier historique : Abbesses, sortie en juin 2013 aux éditions Jacqueline Chambon, Actes Sud.

Née dans une famille de musiciens, elle commence la musique dès l'âge de 6 ans et suit ses études à Amsterdam dans la classe de Gustav Leonhardt.

A son retour en France, elle a l'occasion de jouer sous la direction de Kurt Mazur, d'accompagner le contre-ténor Philippe Jaroussky, le violoncelliste Anner Bylsma et fera partie dès 1995 de l'Ensemble Matheus dirigé par Jean-Christophe Spinosi, avec lequel elle va se produire en France (La Chaise-Dieu, les folles journées de Nantes, les théâtres du Châtelet et des Champs-Elysées) et à l'étranger (Prague, Concertgebouw d'Amsterdam, Djakarta, Chine, Vietnam, Japon...).

Elle sera chef de chant de nombreuses productions qui lui permettront de cotoyer des metteurs en scène comme Dan Jemmet et Yoshi Oïda et le chorégraphe Juan Kruz de Garaio Esnaola. Elle enregistre avec Nima Bendavid les Suites pour viole de gambe de François Couperin pour le label Alpha, disque qui obtient de nombreuses récompenses (ffff Télérama , 10 de répertoire...).

Hélène Clerc-Murgier créée avec Pauline Warnier l'ensemble Les Monts du Reuil qui propose des spectacles musicaux, donne de nombreux concerts en France et a enregistré un CD et un DVD, Transcriptions 2, avec le choeur Accentus dirigé par Laurence Equilbey.

Lorsque Hélène Clerc-Murgier découvre à la bibliothèque de l'Arsenal le premier opéra Cendrillon (1759) de J-L Laruette et L. Anseaume, elle se plonge dans d'importantes recherches et se passionne pour cette œuvre, dont la publication aux éditions Buissonnières met en lumière la verve des librettistes de cette époque.

Cendrillon est ainsi retournée au répertoire de l'Opéra-Comique (salle Favart) en mars 2011, en coproduction avec l'Opéra de Reims, les festivals Jean de La Fontaine et de Pontoise, la BNF, Les vendredis baroques de Dardilly et a été enregistré par France Musique. Ce travail se poursuit avec Les deux chasseurs et la laitière, opéra composé par Emmanuel Clerc et mis en scène par Pierre Daubigny, avec Le docteur Sangrado, mis en scène par le chorégraphe Juan Kruz de Garaio Esnaola et maintenant avec Le soldat Magicien, dont la première aura lieu en 2015 à l'Opéra de Reims.

Les événements

  • Archives 2014
  • Concert n°45 du 06/07/2014 à 11h00

Les médias