Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie


Rémy Poulakis commence à 6 ans sa formation musicale à l’école de son père, Alain Poulakis, avec l’accordéon. Ses études le mènent successivement à l’école nationale de musique de Saint-Etienne où il étudie l’écriture, l’analyse. Il obtient en 1998 la Médaille d’or en accordéon de concert, mention très bien à l’unanimité et félicitations du jury, puis un prix de perfectionnement en 1999, au conservatoire National de Lyon. Il s’intéresse également au piano qu’il débute à 11 ans à l’Ecole Nationale de Musique du Puy en Velay pour rentrer en 1997, au CNR de Lyon, dans la classe de Mr Soler. Il obtient son Diplôme de fin d’étude mention très bien dans cette discipline.

En 1998 son intérêt pour le chant le mène quelques temps dans la classe de Mme Nicolas puis très vite sa rencontre avec Evelyne Brunner le pousse plus loin dans la maîtrise de cet art.
S’en suivent alors de nombreux concerts lors desquels il interprète divers rôles comme Le chevalier de la force (dialogue des carmélites), Alfredo (Traviata), Ferrando (Cosi fan tutte), Le Duc de Mantoue (Rigoletto), Pinkerton (Madame Butterfly)… ; ainsi que de nombreux oratorios souvent sous la direction d’Eric Reynaud ou encore Philippe Peatier.

Récemment, il a interprété aux côtés de Mina Agossi des extraits de « Porgy and Bess » au chant mais aussi à l’accordéon sous la direction de Nicolas Bianco (commande de l’opéra de Lyon). En 2010 et 2011, il interprète  le « Renard » de Stravinsky pour la compagnie d’art lyrique « Justiniana », le duc de Mantoue pour Almaviva à Lyon, Don Jose pour « la fabrique opéra » à Grenoble sous la direction de Patrick Souillot puis. Il participe également à la création d’un spectacle autour de Shakespeare pour la compagnie Opéra. En 2012, il chante Radames dans « Aida » de Verdi pour la « fabrique opéra » sous la direction de Patrick Souillot, « Rita ou le mari battu » de Donizetti,  Don Jose dans l’adaptation de « Carmen » de Bizet pour Les Concerts de Poche, Monostatos dans « la flûte enchantée » de Mozart…

Trop amoureux de musique pour se consacrer uniquement au chant ou à l’accordéon ou encore au piano, il multiplie les projets et styles musicaux (« Amachao »  quartet de jazz, « Elouna » duo chansons italiennes et tango, « bal des cousins » création d’un bal décalé, « trio Barolo »,  « Impérial Orphéon »…) qui lui permettent d’exprimer toutes les facettes de sa personnalité.
 

Les événements

  • Archives 2014
  • Concert n°38 du 02/07/2014 à 19h30
  • Concert n°35 du 01/07/2014 à 19h30

Les médias