Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie


Lauréate du Concours International de piano de Dublin en 2000, Lidija Bizjak fait partie avec le hautboïste Alexeï Ogrintchouk, de la tournée "Rising stars" en 2000/01 qui l'amène à se produire dans des salles prestigieuses telles que Carnegie Hall, Wigmore Hall, Musikverein, Concertgebouw, Cité de la musique, Palais des Beaux-Arts à Bruxelles, à Athènes, Köln et Birmingham. Elle se produit en tant que soliste, en musique de chambre et avec orchestre (Orchestre National de France, Orchestre du Capitole de Toulouse, Sinfonia Varsovia, Britten Sinfonia, Orchestre de Picardie, RTE-Irlande, Philharmonie de Belgrade...) en France, à travers l'Europe, en Amérique du Nord et au Japon. Elle a participé aux festivals comme les Proms à Londres, Lockenhaus en Autriche, la Folle journée de Nantes et à Tokyo, la Roque d'Anthéron, Colmar, Périgord Noir, Laon, Auvers-sur-Oise, Nohant, "Lisztomania" à Châteauroux, "Juventus" à Cambrai, Martinù à Prague, Bemus et Nomus en Sérbie, Open Chamber Music à Prussia Cove et St Magnus en Angleterre, Domaine Forget au Canada, Charlottesville (USA)...

Elle forme le duo de pianos avec sa sœur Sanja avec lequel elle obtient deux prix spéciaux au concours de l'ARD de Munich en 2005 et se produit régulièrement. Leur premier disque avec l'intégrale des œuvres pour piano à 4 mains de Stravinski, paru en 2012 pour le label Mirare, a été chaleureusement salué par le critique (ffff de Télérama). Elles enregistrent également deux disques pour le programme Déclic initié par Culturesfrance en partenariat avec Radio France et soutenu par Mécénat Musical Société Générale et pour la collection Jeunes Solistes du Conservatoire de Paris réalisée grâce à la Fondation Meyer pour le développement culturel et artistique.

Née en 1976 à Belgrade, Lidija Bizjak commence ses études de piano avec Zlata Males et remporte alors de nombreux prix pour les jeunes. En 1995, elle entre dans la classe de Jacques Rouvier au Conservatoire de Paris où elle obtient le Premier prix de piano et de musique de chambre dans la classe de Maurice Bourgue. Elle a travaillé ensuite avec Ferenc Rados, Murray Perahia, Léon Fleisher et Arie Vardi.

Son premier disque, reçu le Diapason d'or découverte, a paru en 2006 chez Lyrinx avec des sonates de Schubert et Schumann. Elle a enregistré le Concerto Byzantin pour piano et orchestre de la compositrice serbe Ljubica Maric (1909-2003) avec l'orchestre de la Radio-Télévision Serbe paru en Serbie en 2010.
 

Les événements

  • Archives 2014
  • Concert n°17 du 27/06/2014 à 16h00

Les médias