Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Aux quatre coins du monde, Claire Désert séduit le public par la grâce, la profondeur et l’humilité de ses interprétations.
 
Invitée par les plus grands festivals – Radio France Montpellier, La Roque d’Anthéron, l’Orangerie de Sceaux, Piano aux Jacobins, Lille Piano(s) Festival, Festival International de Colmar, Festival « Georges Enescu » de Bucarest, « Folles Journées » de Nantes, Bilbao, Tokyo… Claire Désert est présente sur les scènes internationales telles que la Salle Pleyel à Paris, le Kennedy Center à New-York, le Wigmore Hall et King’s place à Londres, mais aussi en Italie, Pologne, Brésil, Etats-Unis… Elle joue régulièrement en soliste avec d’importantes formations symphoniques, que ce soit l’Orchestre de Paris, le National d’Ile-de-France, le Philharmonique de Radio France, le Symphonique de Québec, le Philharmonique de Strasbourg, le National de Lille…
 
Claire Désert, artiste rare, chambriste hors pair, a pour partenaires privilégiés le pianiste Emmanuel Strosser, les violoncellistes Anne Gastinel et Gary Hoffman, les violonistes Philippe Graffin, Tedi Papavrami et Nemanja Radulovic, le Quatuor Sine Nomine, le Quintette Moraguès…
 
Élève du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à l’âge de 14 ans, elle obtient le premier prix de musique de chambre ainsi que le premier prix de piano à l’unanimité du jury (prix spécial du concours 1985) dans la classe de Vensislav Yankoff. Admise la même année en cycle de perfectionnement de piano, elle obtient une bourse pour une année d’études à Moscou dans la classe d’Evgeni Malinin au conservatoire Tchaïkovski. À son retour en France, elle entre en cycle de perfectionnement de musique de chambre dans la classe de Roland Pidoux.
 
Sa discographie bien étoffée comporte un CD Schumann (« 10 » de Répertoire), un disque des concertos de Scriabine et de Dvorák avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg (récompensé par une Victoire de la Musique en 1997), deux enregistrements réalisés avec Anne Gastinel, l’un dédié à Schumann, l’autre à Schubert, chez Naïve.
Sont parus chez Mirare un disque solo consacré aux Davidsbündlertänze de Schumann, Les Danses slaves de Dvorák à quatre mains avec Emmanuel Strosser et un enregistrement solo « Abendmusik » consacré à Clara Schumann, Robert Schumann et Johannes Brahms, salué par la presse internationale. En 2011 son dernier album avec Anne Gastinel consacré à la musique française est paru chez Naïve, (‘’Choc’’ Classica et sélectionné par le BBC Magazine ‘’Music Chamber Choice'’). Son nouvel enregistrement ‘’L’enfance’’ à 4 mains avec Emmanuel Strosser vient de sortir chez Mirare.

 

Les événements

  • Archives 2013
  • Concert n°54 du 11/07/2013 à 21h00

Les médias