Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

Katia et Marielle Labèque, deux sœurs pianistes, sont connues pour la fusion et l’énergie de leur duo.
 
Filles d’Ada Cecchi (elle-même élève de Marguerite Long), Katia et Marielle ont eu une enfance immergée dans la musique. Leurs ambitions musicales ont débuté très tôt. Elles ont atteint la renommée internationale avec leur interprétation contemporaine de Rhapsody in Blue de Gershwin (un des premiers disques d’or de la musique classique) et ont depuis lors développé une carrière éblouissante autour du monde.
 
Elles sont invitées régulièrement par les orchestres les plus prestigieux tels Berlin Philharmonic, Boston Symphony, Chicago Symphony, Cleveland Orchestra, London Symphony, London Philharmonic, Los Angeles Philharmonic, Filarmonia della Scala, Philadelphia Orchestra… sous la direction de Sir John Eliot Gardiner, Paavo Jarvi, Kristjan Jarvi, Zubin Mehta, Seiji Ozawa, Sir Simon Rattle, Esa-Pekka Salonen, Leonard Slatkin et Michael Tilson Thomas.
 
Elles jouent aussi avec des ensembles de musique baroque tels The English Baroque Soloists avec Sir John Eliot Gardiner, Il Giardino Armonico avec Giovanni Antonini, Musica Antica avec Reinhard Goebel et Venice Baroque avec Andrea Marcon. Elles ont récemment fait une tournée européenne avec Orchestra of the Age of Enlightenment et Sir Simon Rattle.
 
Katia et Marielle ont le privilège de travailler avec des compositeurs de leur temps tels Luciano Berio, Pierre Boulez, Philippe Boesmans, György Ligeti, Olivier Messiaen.
 
Elles viennent de créer au Walt Disney Hall de Los Angeles « Battlefield », le Concerto pour deux pianos et double orchestre de Richard Dubugnon et leur enregistrement de Nazareno d’Osvaldo Golijov a été publié chez Deutsche Grammophon.
 
Une nouvelle version de Rhapsody in Blue de Gershwin et West Side Story de Bernstein vient de sortir sur leur propre label, KML Recordings. Elles ont créé ce label pour construire des ponts entre les artistes de différentes disciplines autour du répertoire pour deux pianos.
 
Leur nouveau projet, “The Minimalist Dream House”, inspiré par les concerts de l’année 1961 présentés par La Monte Young dans le loft de Yoko Ono à New York, a été donné à Londres, Bologne, Modena et Lugo et repris à Paris (Cité de la Musique) en février 2013. Katia et Marielle y jouent avec des musiciens venant des mondes du rock alternatif et de la musique expérimentale, se réunissant pour célébrer ce mouvement révolutionnaire et ses nombreuses vagues d’influence.
 
Le documentaire « The Labèque Way » filmé par Felix Cabez et produit par « El Deseo » (Pedro et Augustin Almodovar) est sorti en 2012.
 

Les événements

  • Archives 2013
  • Concert n°4 du 22/06/2013 à 20h00

Les médias