Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

 

Pianiste hors pair, de formation classique, Roberto d’Olbia a inventé un nouveau concept, le «  One-piano-man-show » qui mêle virtuosité et improvisation.
 
Né en 1970, Roberto d’Olbia montre, dès l’âge de 3 ans, des dispositions exceptionnelles pour la musique, jouant d’oreille, créant et  improvisant  ses propres mélodies.

Il entre au Conservatoire de Beauvais dans la classe de Selman ADA et obtient une médaille d’or en 1985. Il est admis la même année au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’Yvonne LORIOT, puis dans la classe de Pascal Devoyon où il achèvera ses études.
Il donne ses premiers concerts en 1987 qu’il prépare avec le soutien d’Aldo Ciccolini dans un programme Mozart, Schubert, Debussy.  
Il participe  en 1990 à des Masters classes  de Dominique Merlet.

 Il se produit régulièrement en récital, puis s’oriente vers un mode d’expression pianistique dont il est l’un des pionniers. Il s’agit, selon son appellation, du « One-piano-man-show »  dans lequel sur un mode  théâtral, alternant légèreté, virtuosité et improvisation, il déploie les multiples facettes de son  talent.

« … Je veux m'adresser aussi à un public de non initiés afin de lui faire partager des émotions. Je suis un professionnel qui tire sa source dans l'âme de l'amateur pour me fondre avec le public.On a trop souvent tronçonné la musique, alors qu'elle tirait sa richesse de la liberté d'improvisation des maîtres du passé.De même qu'on ne se baigne jamais dans la même eau, je ne jouerai jamais de la même façon ».
 
Que ce soit en solo ou accompagné par les plus grands orchestres symphoniques, le succès est immédiat et l’amène à jouer dans les plus grandes salles de concert.

Les événements

  • Archives 2012
  • Concert n°46 du 21/07/2012 à 19h00

Les médias