Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie


En 1760, Jean-Philippe Rameau compose Les Paladins, ultime chef-d'œuvre de l'esprit baroque français, délibérément placé sous le signe de la fantaisie et de l'imaginaire.

C’est dans cet esprit que Jérôme Correas fonde son ensemble vocal et instrumental en 2001. Les Paladins explorent principalement le répertoire musical dramatique italien du XVIIe siècle et l’opéra comique du XVIIIe siècle.

Toute l’interprétation est tournée vers le théâtre. Du fait de sa double formation de chanteur et d’instrumentiste, Jérôme Correas a trouvé un style et un son propre à l’ensemble. C’est là la genèse de tout le travail sur le parlé-chanté. Cela a permis aux Paladins de développer une approche interprétative fondée, non sur l’écriture seule de la partition mais sur toutes les possibilités expressives et théâtrales liées à la langue quelle qu’elle soit et les rapports qu’elle entretient avec les sons.

Recherche sonore et théâtrale sont intimement liées, avec un travail sur le rubato, la liberté face à la partition, l’improvisation, la réflexion sur les couleurs de la voix et de l’instrument, le passage de la voix chantée à la voix parlée, avec toutes les nuances intermédiaires.

Les Paladins se produisent à travers la France et à l’international - ils tournent régulièrement aux Etats-Unis - et sont en résidence à la Fondation Royaumont depuis 2010.

Parmi les événements scéniques marquants, citons Le Couronnement de Poppée mis en scène par Christophe Rauck, salué par la critique et représenté 44 fois (TGP de Saint-Denis, Opéras de Rennes, de Reims, de Besançon et en région parisienne).

Les Paladins remportent également un vif succès dans la Fausse Magie de Grétry, opéra comique mis en scène par Vincent Tavernier et avec La Servante Maîtresse de Pergolèse mis en scène par Vincent Vittoz.

Parmi les derniers projets : la création de L’Egisto de Mazzocchi et Marazzoli, premier opéra italien donné en France en 1646 et une collaboration avec Sandrine Piau autour de la musique française du XVIIIe siècle.

Les Paladins ont enregistré chez Arion, Pan Classics et Ambronay Editions. Mention spéciale pour L’Ormindo, opéra de Francesco Cavalli ainsi que pour leur dernier disque, Soleils Baroques, qui réunit des œuvres inédites de Rossi et Marazzoli.

Les Paladins sont soutenus par la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication.

Ils sont membres de la FEVIS (Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés).

 

Les événements

  • Archives 2012
  • Concert n°30 du 05/07/2012 à 19h00

Les médias