Biographie


Jean-Louis Serre commence très tôt sa formation musicale par le biais exigeant d'une Maîtrise de garçons; suivent ensuite des études de langues classiques dans les Universités de Tübingen et Heidelberg (Allemagne), mais il revient bientôt à ses premières amours et entre au Conservatoire National de Musique de Paris où il travaille avec Jane Berbié, Rémi Corazza puis Marie-Claire Cottin et Jean-Louis Calvani.
 
De tous les genres musicaux, l'opéra reste le lieu où Jean-Louis Serre donne toute sa mesure d'artiste lyrique et de comédien : les théâtres comme le Châtelet, les Champs-Elysées, l'Opéra Comique mais aussi Nancy, Toulouse, Tours, Avignon, Rennes, Angers, l'accueillent régulièrement ; sa présence scénique et son timbre de voix si particulier l'y font toujours remarquer.
 
Il aborde avec une ferveur et une intensité toute personnelle le répertoire d'oratorio que son passé de Petit Chanteur lui a appris à comprendre. Les orchestres et les chœurs renommés (Orchestre National de Lyon, Orchestre National de Lille, Chœurs de Radio France, Concerts Colonne, Lamoureux, Picardie...) font appel à lui pour interpréter les classiques du genre : Requiem Allemand de Brahms, Requiem de Duruflé, Requiem de Fauré, Cantates, Passions et Messes de Bach, Rossini, Mendelssohn....
 
Sa formation initiale lui permet d'aborder le répertoire baroque et Jean-Louis Serre a travaillé avec des musiciens incontournables tels que Marc Minkowski, Christophe Rousset, Jean-Claude Malgoire, Hervé Niquet, Philippe Herreweghe...
 
La saison dernière, il a chanté Agamemnon dans Belle Hélène d'Offenbach sous la direction de David Mathes et dans des concerts prestigieux tels que la 9ème symphonie de Beethoven et le Requiem de Mozart à la Madeleine avec P. Kuentz, Elias de Mendelssohn à l'UNESCO, le Requiem de Verdi aux Invalides avec F. Bardot … Pour le dernier concert de Colette Chauvet du chœur Francis Poulenc, il a chanté avec P. Garayt, la Missa di Gloria de Puccini.
 
En 2012, il chante, avec les Malins Plaisirs, M de Pourceaugnac de Lully/Molière sous la direction de F. Lazarévitch et V. Tavernier à Rennes, Reims et à l'Atelier lyrique de Tourcoing. Il crée l'opéra d'Antoine d'Ormesson Et que la nuit commence à la Maison de la chimie et met en scène la Damoiselle élue de Debussy à Levallois.
 
Parmi ses enregistrements, citons Les Amours de Ragonde avec les Musiciens du Louvre (Diapason d'or), Le Requiem de Fauré avec les Petits Chanteurs de Versailles, des Motets de Franck avec l'ensemble vocal Jean Sourisse (Choc de la Musique), Le Requiem et La Missa cum Jubilo de Duruflé (également Choc de la musique), L'Enfance du Christ de Berlioz dirigée par Jean-Claude Casadesus, Jeanne au Bûcher (9 de répertoire Classica) d'Honegger…
 
Un enregistrement salué par la critique, Agnus Dei de K.Huber, vient de sortir sous la direction de R. Safir.
 
Jean-Louis Serre est professeur titulaire de chant au CRD du Val Maubuée (77) et professeur d'art lyrique au conservatoire de Levallois (92).
 

Les événements

  • Archives 2014
  • Concert n°18 du 27/06/2014 à 20h00
  • Archives 2012
  • Concert n°1 du 22/06/2012 à 20h00

Les médias