Partager

FACEBOOK Twitter Google plus Email Email

Biographie

 

Contrebassiste originaire de Tours, Jean-Pierre Robert obtient le premier prix de contrebasse du Conservatoire national supérieur de Paris en 1979. Il devient musicien soliste de l'Ensemble l'Itinéraire dirigé par Michaël Levinas, où il reste jusqu'en 2003. En parallèle, il multiplie les collaborations avec l'Ensemble Intercontemporain de Pierre Boulez, tout en revendiquant un « furieux besoin de désapprendre ».


C'est en 1983 qu'il se révèle par son jeu soliste, créateur de musiques contemporaines, sur les scènes du Centre Pompidou et des festivals d'Avignon, La Rochelle, Darmstadt avec les musiques de Georges Aperghis, Iannis Xenakis, Horatiu Radulescu.


A partir de 1995, il développe des recherches particulières dans les musiques avec électronique. C'est l'époque de ses Installations Sonores avec les musiques de Georges Aperghis et John Cage et ses 1 Contrebasse - 1 Humain avec les musiques de James Dillon, Brian Ferneyhough, Salvatore Sciarrino, Giacinto Scelsi, etc.


Ce travail sur John Cage ouvre la période des Juxtapositions qui mettent en œuvre des formes ouvertes - Bruno Maderna, Karim Haddad, Sylvano Bussotti - aux côtés d'œuvres écrites ou d'actions bruitistes; des juxtapositions aussi de styles musicaux, de la danse et du texte (avec Valère Novarina ou le compositeur et poète Jacques Rebotier notamment).


Jean-Pierre Robert a publié « Les Modes de jeu de la contrebasse » (éd. Musica Guild).


Les événements

  • Archives 2011
  • Concert n°97 du 18/07/2011 à 11h00